Investir en Roumanie
http://www.investir-roumanie.com/Le-tourisme-gastronomique-tres-recherche-pendant-les-fA-tes-d-hiver,205.html

Le tourisme gastronomique, très recherché pendant les fêtes d’hiver

mercredi 28 décembre 2005






BUCAREST, 28 déc/Rompres/ - La fête de Noël est, chez les Roumains, étroitement liée aux traditions, écrit-on dans un ample article publié par le quotidien Averea.

Les lieux de destination des touristes dans cette période sont essentiellement choisis d’après la beauté des habitudes, de la saveur et de la variété des plats, des boissons et des friandises préparés pour le repas de Noël.

De beaux villages de Transylvanie (zone du centre-ouest) et de Bucovine (nord-est) sont pris d’assaut par les touristes occidentaux, émerveillés par les histoires et les photos apportées par leurs amis qui avaient déjà visité la Roumanie.

Les touristes étrangers font des photos à tous les plats qui leur sont servis avant d’en goûter. La majorité des impressions publiées on-line appartient aux Français, aux Belges, aux Anglais, aux Italiens et aux Américains. Ils aiment photographier la préparation du "cozonac" (une sorte de brioche) et des saucissons, le fumage des jambons et du lard, ainsi que la préparation des "sarmale" (boulettes de viande hachée, enveloppées dans des feuilles de chou).

De toute la richesse de "la carte gastronomique" de la Roumanie, quelques zones sont très recherchées, en égale mesure, par les Roumains et les étrangers. Le Maramures (nord) est le pays du lard et de la "horinca" (une sorte d’eau de vie), mais surtout des plus beaux cantiques, l’endroit où les gens s’habillent encore des anciens costumes populaires de la région et où les traditions sont scrupuleusement conservées. Les habitants de cette zone préparent des plats comme "colesa" ou "mamaliga-n paturi" - couches de polenta avec du beurre, du fromage, des oeufs cuits et de la crème.

Vers l’est du pays, il y a la région de Bucovine, reconnue pour sa tradition d’accueillir les touristes étrangers. En Bucovine, la zone qui a des monastères médiévaux peints et les plats les plus savoureux, les touristes sont impressionnés par les galettes farcies de fromage, chou, pommes de terre ou viande.

Au coeur de la Transylvanie, le Pays des Moti attire par la culture architecturale du bois qui rivalise avec celle du Maramures, ainsi que par l’hospitalité calme des habitants de Monts Apuseni. Les spécialités de cette zone sont les galettes farcies de fromage de brebis, servies avec de la crème, et la "crampa", qui est une admirable boisson chaude.

Marginimea Sibiului (centre) est une zone formée de plusieurs villages pittoresques et hospitaliers, qui offrent, depuis des années, quelques-unes des meilleures conditions agrotouristiques. Les maîtres de maison de cette région vous invitent dans leurs caves à admirer "la collection" de légumes saumurés, de jambons, de vins et d’eau de vie.

Chez les Roumains, l’abondance des repas de fête est obligatoire et essentielle. Après un tel festin, le Roumain connaît les bénéfices miraculeux de la "ciorba de dres", un potage avec de la viande de porcs, aigri de la saumure de chou ou du "bors" (eau aigrie par la fermentation du son).