Investir en Roumanie Investir en Roumanie  
 
Vous êtes dans Accueil Actualités Archives actualités Archives actualités Avril 2008

Valvis vend le groupe LaDorna au géant français Lactalis


Le  mercredi 30 avril 2008

Près de six ans après que Jean Valvis a vendu la division d’eaux minérales de Dorna à Coca-Cola, l’homme d’affaires a effectué sa deuxième sortie majeure, la vente de sa production laitière. Le créateur de la marque Dorna, a vendu sa production laitière au géant français Lactalis, pour une valeur entre 70 et 90 millions d’euros.

La reprise a été signée le 16 avril et ponctue la deuxième sortie de chez Dorna, qui a été créé par Valvis, un entrepreneur suisse avec des racines en Grèce, qui est arrivé en Roumanie en 1992. Valvis avait vendu les eaux minérales Dorna à Coca-Cola il y a quelques années pour 40 millions d’euros.

Lactalis est le deuxième producteur laitier du monde et le premier sur le marché européen, avec un volume annuel de 10 milliards d’euros. LaDorna est l’une des cinq premières entreprises laitières en Roumanie.

Avec l’acquisition de LaDorna, le français Lactalis est directement entré avec une milliards d’euros sur le marché roumain, dont le potentiel à moyen terme est de 3 ou 4 milliards d’euros.

« L’opération a été faite relativement rapidement : en janvier, nous avons signé un mémorandum d’accord et nous avons clôturé l’affaire le 16 avril. La transaction sera soumise pour approbation au Conseil de la concurrence. Les discussions n’ont pas été faciles, en particulier parce qu’il s’agit d’une affaire complexe par laquelle j’ai vendu Dorna SA, Dorna Lactate, et Dorna HELAS, la société de distribution établie en Grèce », a déclaré Jean Valvis au ZF [1].

Valvis n’a pas révélé de détails sur la valeur de la transaction.

Toutefois, selon les estimations de ZF, l’opération vaut quelque part entre 70 et 90 millions d’euros, compte tenu du fait que la sortie passe également par la vente de la société de distribution en Grèce. LaDorna a terminé l’année dernière avec un chiffre d’affaires de 38 millions d’euros, ce qui est proche du niveau de 2006, et un bénéfice d’exploitation de 4 millions d’euros.

Pour la comparaison, Danone Roumanie, dont l’activité se chiffrait à 87 millions d’euros en 2006, a été évalué par l’entreprise d’investissement Capital Partners à 185 millions d’euros, selon l’annuaire de données "Les plus chères entreprises en Roumanie" édité par ZF, en tenant compte d’un multiple de 11,4 sur le bénéfice d’exploitation.

Selon la même source, aucune autre société ne se chiffrait à plus de 120 millions d’euros à en juger d’après le bilan pour l’année 2006.

Valvis, après avoir vendu la division d’eaux minérales Dorna à Coca-Cola en 2002 et conservé la production laitière, dit que des pourparlers ont eu lieu avec cinq sociétés, dont quatre étaient des acteurs stratégiques et que Lactalis a été le dernier à entrer dans la course.

« C’est leur détermination qui a importé », dit Valvis, en particulier parce que en 2007, un autre opérateur, dont l’identité n’a pas été révélée, a été très proche de conclure l’acquisition de LaDorna. En outre, Valvis admet qu’il était à la recherche d’une sortie, tandis que ce dernier acteur stratégique voulait une participation de 25-35% dans l’entreprise.

« Je voulais sortir parce que je me sens encore créateur et je veux continuer à investir dans mon avenir, comme je l’ai fait après la vente des eaux minérales de Dorna », ajoute-t-il.

— 

Article paru dans le Ziarul Financiar (Journal financier), auteur : Dana Ciriperu , traduit du roumain par Investir-Roumanie.


Page visitée 2105 fois. Version imprimable

Dans la même rubrique BRD distribue 115 millions d’euro de dividendes
vendredi 25 avril 2008

SigmaBleyzer consolide sa position sur le marché roumain par l’acquisition de la compagnie Primulact
mercredi 23 avril 2008

La transition est terminée : le FMI fermera ses bureaux en Roumanie
mardi 22 avril 2008

[1Journal Financier

 
 
...
...