Investir en Roumanie Investir en Roumanie  
 
Vous êtes dans Accueil Actualités Archives actualités Archives actualités Janvier 2007

Siveco table sur un chiffre d’affaires de 50 millions de dollars en 2007


Le  jeudi 4 janvier 2007

Bucarest, 4 jan/Rompres/ - Le producteur local de logiciels Siveco Roumanie table sur un chiffre d’affaires de 50 millions de dollars en 2007, soit une hausse d’environ 20% par rapport à 2006, écrit le quotidien Ziarul Financiar.
Selon les officiels de la compagnie, les objectifs assumés du point de vue financier en 2006 ont été accomplis. Il s’agit d’un chiffre d’affaires d’environ 42 millions de dollars (33,5 millions d’euros au taux de change moyen annoncé par la Banque nationale de la Roumanie pour l’année dernière).

L’augmentation des affaires de la compagnie en 2006 a été due aux investissements des PME et de l’État pour la modernisation de l’infrastructure de la technologie de l’information, ainsi qu’à des projets internationaux dans lesquels la compagnie a été impliquée, selon les représentants de Siveco. Parmi les projets internationaux mentionnés par la source figurent l’informatisation du Fonds national d’assurances maladie de Bulgarie et la modernisation du système éducationnel de Chypre.

Il y a un an la compagnie avait annoncé qu’elle coordonnerait ses affaires sur la base d’une stratégie réalisée par des conseillers spécialisées dans les affaires internationales et qui prévoyait aussi des acquisitions sur le marché local ou régional de la technologie de l’information. Même si Siveco n’a pas encore acheté de telles compagnies, l’objectif reste valable, affirme Irina Socol, directrice générale de Siveco Roumanie.

Conformément à la dernière étude réalisée par la compagnie de conseil IDC, le marché TI de Roumanie maintiendra une tendance à la hausse d’environ 12%. Pour 2007, le chiffre d’affaires estimé est de 1,5 milliard de dollars dont environ 35% représentent la contribution du secteur de logiciels.

Lors de l’adhésion de la Roumanie, le secteur TI&C sera influencé par l’ouverture des frontières, la présence sur le marché de certains acteurs internationaux possédant de la force financière et de l’expertise. Par ailleurs, des partenariats puissants seront créés au niveau national et les compagnies locales se consolideront grâce aux investisseurs stratégiques, selon la même source.


Page visitée 527 fois. Version imprimable

Dans la même rubrique Revue de presse du vendredi 12 janvier 2007
vendredi 12 janvier 2007

Revue de presse du vendredi 19 janvier 2007
vendredi 19 janvier 2007

Les transactions en ligne avec des cartes électroniques ont cru l’an dernier de 17,5 pc
mercredi 24 janvier 2007

 
 
...
...