Investir en Roumanie Investir en Roumanie  
 
Vous êtes dans Accueil Actualités Archives actualités Archives actualités Janvier 2007

Les prix des billets d’avion baissent à la suite de l’adhésion de la Roumanie à l’UE


Le  lundi 8 janvier 2007

Bucarest, 8 jan/Rompres/ - Le marché roumain des services aériens a été ouvert entièrement depuis le 1er janvier 2007, de sorte que toute compagnie aérienne à capital majoritaire européen qui respecte les normes européennes en matière de sécurité puisse organiser sans restrictions des vols en Roumanie.

De même, les prix des billets diminueront, en raison de la concurrence, a déclaré lundi à la Rompres, Bogdan Donciu, directeur à la direction Aviation civile au ministère des Transports, du Bâtiment et du Tourisme.

’’Depuis le 1er janvier 2007 le marché est ouvert, ce qui signifie une concurrence plus importante, de meilleurs services et des prix plus bas. L’impact en sera grand, mais non pas dramatique car nous avons ouvert le marché ces derniers mois. Qui a voulu y être présent l’a fait, mais nous attendons à l’avenir un nombre croissant d’opérateurs’’, a précisé M. Donciu.

La Roumanie a signé l’accord visant à l’ouverture du marché aérien, entré en vigueur au 1er janvier. Il ouvre le marché roumain à tous les opérateurs aériens d’Europe.

Une vérification des accords bilatéraux concernant l’accès au marché aérien était nécessaire, avant le 1er janvier 2007, pour toute compagnie roumaine désirant fonctionner dans un pays membre de l’Union européenne.

’’Par l’entrée dans l’Union européenne tout transporteur aérien, qui est enregistré dans un Etat de l’UE, a un capital majoritaire européen et est certifié par une autorité de certification nationale peut fonctionner librement’’, a dit Bogdan Donciu.

En outre, l’Administration roumaine des Services du Trafic aérien (ROMATSA) a été autorisée, à partir de la fin 2006, à fournir des services en accord avec les normes européennes.

La Roumanie a déjà introduit la totalité des normes européennes concernant la sécurité du trafic aérien, l’adhésion ayant ainsi un impact majeur sur les citoyens roumains qui voyageront en avion.

L’adhésion apportera aussi des bénéfices aux aéroports de Roumanie. La situation sera meilleure à la suite d’une hausse du trafic dans le cas des aéroports qui ont souffert, en raison d’un trafic réduit, entrés dans un cercle vicieux afin de maintenir les prix élevés. Cela contribuera aussi au développement des zones entières comme par exemple celles de Timisoara, de Cluj et de Sibiu.

29 compagnies aériennes travaillent actuellement sur le marché de Roumanie : deux de République de Moldavie - Air Moldova et Moldavian Airlines, cinq d’Italie - Alitalia, Alpi Eagles, Club Air, My Way Airlines et Wind Jet, deux d’Allemagne - Condor Flugdienst, Lufthansa German Airlines, deux de Hongrie - Wizz Air et Malev Airlines, deux de Grèce - Aegean Airlines et Olympic Aurlines, une de Bulgarie - Hemus Air, une de Turquie - Turkish Airlines, une de Malte - Air Malta, une de Syrie - Syrien Airlines, une d’Espagne - Iberia, une de Slovaquie - Sky Europe Airlines, une de Suisse - Swiss Air. En Roumanie fonctionnent aussi les compagnies Austrian Airlines d’Autriche, Cimber Air du Danemark, El Al Airlines d’Israël, la CSA de République tchèque, la LOT de Pologne, la compagnie française Air France et la compagnie KLM des Pays-Bas.


Page visitée 630 fois. Version imprimable

Dans la même rubrique Revue de presse du vendredi 12 janvier 2007
vendredi 12 janvier 2007

Le ministère des Finances s’occupera de la gestion des fonds non remboursables reçus par la Roumanie de la part de l’UE
mercredi 10 janvier 2007

La Roumanie a le crédit le plus cher et les plus importantes réserves obligatoires minimum de l’UE
vendredi 5 janvier 2007

 
 
...
...