Investir en Roumanie Investir en Roumanie  
 
Vous êtes dans Accueil Actualités Archives actualités Archives actualités Janvier 2007

Les investissements étrangers en Roumanie se sont élevés à environ 8,5 milliards d’euros en 2006


Le  jeudi 25 janvier 2007

Bucarest, 25 jan/Rompres/ - Les investissements étrangers en Roumanie se sont élevés en 2006 à environ 8,5 milliards d’euros, dont 2,5-3 milliards d’euros représentent l’investissement dans la Banque commerciale roumaine (BCR), a déclaré à la Rompres le secrétaire général de l’Association des hommes d’affaires de Roumanie (AOAR), Cristian Parvan.

"Par ailleurs, les sociétés étrangères qui ont fait des investissements en Roumanie se sont développées grâce au profit obtenu dans notre pays. Les sources qui forment ce chiffre sont cependant différentes et il est difficile d’établir avec précision les domaines dans lesquels l’argent a été investi", a précisé Parvan.

Par ailleurs, celui-ci a affirmé qu’une partie du profit réalisé à la suite des investissements en Roumanie est placée dans les banques étrangères et n’est pas utilisée ensuite dans notre pays.

Une série d’investisseurs étrangers ont fait part de leur intention d’investir sur le marché roumain ces prochains ans. Par exemple, la compagnie Saint Gobain, qui a récemment inauguré une fabrique de verre à Calarasi (sud), investissement s’élevant à 100 millions d’euros, a annoncé qu’elle investirait 50-60 millions d’euros dans deux nouvelles lignes de production. Par ailleurs, la compagnie Smithfield souhaite investir dans une nouvelle fabrique de produits carnés à Timisoara (ouest).

Le secteur des intermédiations financières se développera, les banques ouvriront de nouvelles filiales et la concurrence augmentera. Par ailleurs, des investissements seront faits dans le domaine des assurances. D’autres secteurs seront restructurés, comme par exemple la production alimentaire et l’agriculture, selon Parvan.
Quant aux investisseurs roumains qui se lanceront sur le marché européens, il faut mentionner le groupe Rompetrol, 12 sociétés de prêt-à-porter, des compagnies des domaines de la technologie de l’information et des services.

"Rompetrol a annoncé vouloir acheter une autre raffinerie, après celle en France. Douze sociétés de prêt-à-porter de la Fédération patronale de l’industrie légère ont ouvert leurs propres représentations à Moscou. Les sociétés actives dans le domaine de la technologie de l’information ont commencé à ouvrir des filiales à l’étranger, comme par exemple Softwin. Les sociétés du bâtiment, les prestataires de services étendront leurs activités au marché européen", a affirmé Cristian Parvan.


Page visitée 561 fois. Version imprimable

Dans la même rubrique La Roumanie a le crédit le plus cher et les plus importantes réserves obligatoires minimum de l’UE
vendredi 5 janvier 2007

Les Roumains peuvent séjourner en France plus de trois mois sans visa long séjour, mais ils ne peuvent pas y travailler sans permis
jeudi 4 janvier 2007

Les coûts liés aux salaires et les taxes sur la production devraient être plus bas, affirme un leader du patronat roumain
lundi 8 janvier 2007

 
 
...
...