Investir en Roumanie Investir en Roumanie  
 
Vous êtes dans Accueil Actualités Archives actualités Archives actualités Janvier 2007

Le Centre de conception de projets et de développement Renault Technologie Roumanie fonctionne près de Bucarest


Le  mercredi 10 janvier 2007

Bucarest, 10 jan(Rompres) - Au Centre de conception de projets et de développement Renault Technologie Roumanie (RTR), récemment inauguré près de Bucarest, travaillent déjà des centaines d’ingénieurs, les uns transférés des usines Dacia de Pitesti (sud), d’autres, de Technocentre de Paris, ainsi que des jeunes recrutés directement de Roumanie par le groupe français.

"RTR est, selon moi, le plus intéressant investissement réalisé en Roumanie après 1989 parce que ce sera un centre régional : il ne va pas concevoir d’autos seulement pour les nécessités de l’usine de Pitesti, mais des voitures pour les fabriques du groupe Renault de Roumanie, Slovénie, Russie, Colombie, Maroc et Iran", a affirmé Constantin Stroe, vice-président de la Dacia.

"Ce sera le seul centre d’ingénierie intégré du groupe Renault, ayant toutes les facilités dont celles de conception et essais dans le même endroit", a ajouté M. Stroe.

Le Centre, situé près de Bucarest, dans la zone Pipera, occupe 14 000 mc, mais a un caractère provisoire, les travaux de chantier au nouveau centre devant démarrer en mars prochain. Le Centre sera basé à l’ouest de Bucarest, vers Pitesti. "L’activité de Bucarest est temporaire, jusqu’en 2009", a précisé Constantin Stroe.

Le projet Renault Technologie Roumanie se déroulera en trois étapes, dans la période 2006-2015. Dans la première phase (2006-2009) seront investis 33 millions d’euros dans la location d’un bâtiment de Bucarest, où seront embauchés et formés 1 000 employés.

La seconde composante du projet, prévue pour la période 2007-2009, exigera des fonds de 425 millions d’euros, destinés à la construction des espaces et des installations techniques pour les tests, ainsi qu’à l’embauchage et à la formation professionnelle de 2 000 autres personnes.

Dans la dernière étape (2009-2015) se poursuivront les embauchages de personnel, parallèlement aux activités de formation professionnelle.

Le Centre RTR occupera finalement une superficie de plus de 500 ha et comportera une section d’ingénierie pour les voitures, un centre de tests mécaniques, une pistes d’essais pour les autovéhicules multimarque, ainsi que des départements spécialisés : informatique, comptabilité, gestion (garanties et leasing), monitorage clients, etc.


Page visitée 977 fois. Version imprimable

Dans la même rubrique L’ARIS estime que les investissements non européens en Roumanie augmenteront en 2007
jeudi 11 janvier 2007

Les arriérés ont baissé d’environ 30 pc en 2006, affirme Sebastian Bodu, président de l’ANAF
vendredi 12 janvier 2007

La Roumanie envisage d’introduire la monnaie euro en 2014
jeudi 25 janvier 2007

 
 
...
...