Investir en Roumanie Investir en Roumanie  
 
Vous êtes dans Accueil Actualités

Hidroelectrica a explosé le budget de protocole, par l’achat de bijoux, parfums coûteux, sacs à main en cuir et autres


Le  jeudi 21 mars 2013

Dans la note établie par l’organisme de contrôle du gouvernement concernant le préjudice enregistré chez Hidroelectrica, il est montré que, entre 2009 et 2011, ladite société a engagé des dépenses de protocole pour un montant de 4,4 millions de RON, excédant le montant approuvé dans le budget des années 2009, 2010 et 2011 pour cette catégorie de dépenses.

Entre 2009 et mai 2012, Hidroelectrica a acheté des produits de protocole de grande valeur, tels que des médailles d’or (7,77 g / pièce) et d’argent (22 g / pièce), de la maroquinerie, des sacs à main, y compris 90 au prix unitaire de 704 lei, 70 sacs avec le portefeuille à un prix unitaire de 859 RON, 32 porte-documents en cuir à un prix unitaire de 868 lei, des œuvres d’art, notamment deux tableaux - l’un de 6.000 lei, et la seconde de 5.227 lei, des bijoux, y compris un ensemble de boutons de manchette Mont Blanc et un autre Dunhill totalisant 3681 lei, un briquet Dupont à 1800 lei et ainsi que des parfums de marque Versace, Givenchy, Roberto Cavalli, Cacharel, Gucci et bien d’autres, affirme le document.

Toujours en 2009-2012, Hidroelectrica a cédé au Ministère de l’Économie le droit d’utiliser 10 voitures (deux voitures Mitsubishi Pajero, Mitsubishi Outlander et Volkswagen Passat et une Audi A6, Audi Allroad, Volkswagen Tiguan et Renault Laguna ), tout en gardant les coûts de leur fonctionnement (entretien, réparations, carburant), pour un montant total de 1,29 millions de lei.

Pour cinq de ces voitures il n’y avaient pas de contrats de prêt ou de transfert, aucune formalité entre les représentants des entreprises et le ministère.

Selon les inspecteurs, la responsabilité pour les dommages causés à Hidroelectrica revient au directeur général et aux autres hauts représentants de la société qui ont approuvé, ou parrainé, le cas échéant, le transfert de l’utilisation véhicules dans des conditions préjudiciables à la société et / ou lesdits achats.

Le Premier ministre Victor Ponta a annoncé que le gouvernement enverra un rapport à l’agence nationale de lutte contre la corruption, montrant que Hidroelectrica a été préjudiciée des centaines de millions et a dit que l’argent est allé "chez Videanu et au PDL".

Hidroelectrica est la propriété du Ministère de l’Économie et est en état d’insolvabilité depuis juin l’année dernière, en raison notamment de l’insolvabilité des contrats directs conclus.


Page visitée 1537 fois. Version imprimable

Dans la même rubrique Prêt de 350 M€ pour ArcelorMittal
vendredi 10 novembre 2017

 
 
...
...