Investir en Roumanie Investir en Roumanie  
 
Vous êtes dans Accueil Actualités Archives actualités Archives actualités Janvier 2007

Extension sur le marché roumain des grands producteurs d’articles sportifs


Le  mercredi 17 janvier 2007

Bucarest, 17 jan /Rompres/ - Le marché roumain assiste à présent à l’extension des grands producteurs d’articles sportifs internationaux dans le système de la franchise.

Les firmes Reebok, Fila, Nautica, Diadora, Sprandi, Sergio Tacchini ou Le Coq Sportif sont quelques-uns de ces producteurs qui souhaitent étendre leurs affaires en Roumanie dans le système cité.
Diadora est une société présente sur le marché roumain depuis la fin de l’année passée, quand elle a ouvert au Centre commercial Auchan-Titan de Bucarest son premier magasin. Cette marque italienne s’est consolidée sur le marché international grâce, notamment, à l’évolution des ventes.

Reebok est une compagnie qui se trouve dans un ample processus de développement, après avoir été achetée au début de l’année passé par le géant Adidas.

Fila est une autre marque célèbre ’’made in Italy’’. Elle n’a pas encore ses propres magasins en Roumanie, mais sa stratégie de développement est fondée aussi sur l’extension dans le système de la franchise.

Sprandi est une firme spécialisée dans la fabrication de chaussures, vêtements et accessoires sportifs. Les chaussures sont fabriquées en Asie du Sud-Est, plus précisément en Chine, dans les mêmes fabriques utilisées par les firmes Adidas, Nike, Reebok, New Balance, Fila, Diadora ou Lotto.

Le Coq sportif est une société basée en France qui vend ses produits dans une centaine de pays environ. Cette société s’étend selon un nouveau plan et vise à regagner sa position sur le marché européen.
Nautica est une marque américaine classique, cette société étant déjà présente en Roumanie par un magasin ouvert à Bucarest.

’’Le système de fonctionnement de certaines marques d’articles sportifs, Reebok, Le Coq Sportif, Diadora, Sprandi ou Fila, suppose l’existence d’un producteur en Chine qui bien des fois n’est pas différent de celui qui produit d’autres marques célèbres, Adidas ou Nike, par exemple. En Roumanie il y a un importateur unique autorisé à importer et à distribuer les produits dans ses propres magasins, mais aussi dans les magasins clients’’, a déclaré Florina Secara, représentante de la firme ThinkBig de consultation en matière de franchise. A son avis, la stratégie d’extension en 2007 des producteurs cités consiste dans l’ouverture de leurs propres magasins à Bucarest et dans les grandes villes, mais aussi dans la recherche de partenaires (n.d.l.r. - franchisés) dans les zones où ils n’ont pas de plans propres concrets.


Page visitée 677 fois. Version imprimable

Dans la même rubrique L’euro remplacera définitivement la monnaie roumaine en 2014
jeudi 4 janvier 2007

Revue de la presse roumaine du 3 janvier 2007
mercredi 3 janvier 2007

Le déficit du budget baissera jusqu’à 1,9 pc du PIB en 2009
mercredi 17 janvier 2007

 
 
...
...